Action culturelle

Rudolf Laban - 1930 © DR
Rudolf Laban, l’écriture et l’analyse du mouvement


Rudolf Laban, génial contributeur de l’éveil de la danse moderne en Europe, a cultivé un nombre considérable de territoires du mouvement : chorégraphies, études sur l’harmonie du corps dans l’espace et sur les facteurs dynamiques du mouvement ou encore invention d’un système d’écriture du mouvement (la cinétographie) utilisé aujourd’hui dans de nombreux pays.
Hyperactif, il a souvent laissé à d’autres (Albrecht Knust, Ann Hutchinson, Irmgard Bartenieff...) le soin de poursuivre les champs d’investigations qu’il avait initiés, toujours occupé à semer de nouvelles graines.
Si ses recherches ont débuté en Allemagne et se sont achevées en Angleterre, c’est en France que les études labaniennes sont aujourd’hui très développées, avec notamment une formation supérieure en analyse et écriture du mouvement au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP) qui fait la fierté de la profession au niveau mondial.

Formé en cinétographie au CNSMDP par Noëlle Simonet, Raphaël Cottin est aujourd'hui spécialiste de cette discipline, particulièrement impliqué dans l'organisation internationale ICKL (International Council of Kinetography Laban). Dans les années 2010, il a poursuivi sa formation par des collaborations régulières avec Angela Loureiro, spécialiste dans les autres domaines labaniens, comme l'Effort ou la Forme.

Antoine Arbeit et Amandine Brun, interprètes de La Poétique des Signes, ont intégré récemment la formation supérieure en cinétographie du CNSMDP.

Raphaël Cottin lors de la présentation de sortie de résidence universitaire / salle Thélème, université François Rabelais de Tours © Marie Pétry - 2014
Amandine Brun et une jeune spectatrice lors de Chemins provisoires © Frédéric Iovino - 2019
Webinaire sur l'écriture et l'analyse du mouvement Laban - Belgrade Dance Institute et Institut Français de Serbie, 2020 © Frédéric Iovino et Raphaël Cottin
Conférences, ateliers et masterclasses


Les ingrédients labaninens étant très présents dans les productions de La Poétique des Signes, les actions culturelles proposées en marge des spectacles sont évidemment en lien avec ces outils d'analyse du mouvement.

Très adaptables, ces actions s'adressent à des publics très variés et selon des formats flexibles. Chaque fois, la pratique est privilégiée pour une meilleure intégration. Outils particulièrement accessibles, les études labaniennes sont abordées de manière vulgarisée, avec des liens construits pour chaque contexte.

Voici quelques exemples. N’hésitez pas à nous contacter pour adapter au mieux nos propositions à votre public.

Public :

  • public du spectacle : bord de plateau, atelier de pratique, atelier du spectateur sous forme de conférence... ;

  • public scolaire : ateliers de pratique, conférence au lycée, formation d'enseignants ;

  • public universitaire : conférence, master classe ou stage, rencontre / débat, table ronde ;

  • public spécifique (personnes déficientes, personnes âgées, milieu hospitalier) : ateliers de pratique, interventions sur site, formation du personnel soignant.

Contenu des interventions :

  • au sein d'ateliers ou de master classes :

    • découverte par la pratique des fondamentaux du mouvement selon Laban : relations du corps avec le Poids, l'Espace, le Temps et le Flux du mouvement ;

    • initiation à l'écriture du mouvement (toujours par la pratique en studio) ;

    • pratique de symbolisation du mouvement à destination du tout public ou du jeune public ;

  • en conférences :

    • présentation des disciplines labaniennes et leurs applications contemporaines, en lien avec le monde de la danse, de la recherche ou du monde du soin par exemple ;

    • présentation de la cinétographie Laban ;

    • présentation du domaine de l'Effort ou de la Forme ;

    • analyse d'un spectacle par le prisme des études labaniennes, éducation du regard.

Quelques lieux d'interventions  :

Centre-Sciences, Région Centre-Val de Loire / Polytech Orléans / Institut national d'histoire de l'art / École nationale supérieure des arts décoratifs / École supérieure d'art et de design - Tours / Belgrade Dance Institute, Serbie - Institut français de Serbie / Université François Rabelais de Tours / Université normale de Pékin, Chine / École municipale de danse de Mexico, Mexique / École du Balleteatro de Porto, Portugal / Centre chorégraphique national de Tours - direction Thomas Lebrun / Association Passeurs de danse / Nombreux ateliers en milieu scolaire.